Actualités

L'assurance des responsabilités civiles du fait des objets connectés

Selon l’article 1242 du nouveau code civil, on est responsable des dommages causés par les choses que l’on a sous sa garde.

Mais l’objet connecté est-il assimilable à une chose que l’on a sous sa garde ?

Faut-il dissocier la garde de la structure du contrôle du comportement ?

Le contrôle du comportement doit-il être rattachée
   - à l’utilisateur ?
   - au concepteur du logiciel ?
   - au développeur de l’algorithme ?

Face à ces multiples interrogations, une réponse unique :

Le contrat CYBER-GESCO, qui garantit la responsabilité des objets connectés que l’on a sous sa garde sans recours.

Envoyer cette page à un ami
   
Votre e-mail : 
E-mail de votre ami(e) : 
Entreprises
Vous avez un projet :


D'assurance Flotte automobile ?
D'assurance Dommage ?
D'assurance RC Professionnelle ?
Autre ?
Particuliers
Vous avez un besoin :


D'assurance automobile ?
D'assurance Animaux ?
D'assurance Santé ?
Autre ?